février 21, 2018

Notre société actuelle est aujourd’hui à l’origine du mal de notre siècle à savoir le stress : peu importe les domaines qui régissent notre vie, nous sommes gouvernés par l’envie de bien faire et de faire vite.

On le voit par exemple avec les mamans et le « syndrome de la mère parfaite » qui veut atteindre l’excellence mais aussi chez les étudiants qui souhaitent à la fois atteindre l’excellence en matière de résultats tout en ayant une vie estudiantine des plus cools etc.

La société d’aujourd’hui nous amène à nous fixer des objectifs impossibles à atteindre : tout cela, est source de stress.

Si l’on évoque le stress régulièrement, il ne faut pas pour autant oublier que le stress n’a pas qu’une connotation négative ; en effet, il existe aussi un bon stress qui nous aide à nous dépasser : c’est la fameuse montée d’adrénaline qui permet de se surpasser.

Aujourd’hui, le stress reste toutefois connu pour ses effets néfastes et pour ne pas subir de plein fouet ses multiples conséquences, il faut apprendre à déstresser.

 

Déstresser : pourquoi ?

 

Comme nous venons de l’indiquer, lorsqu’on évoque le stress on évoque surtout le mauvais stress.

Ce mauvais stress entraîne une réaction de notre organisme qui va différer selon les individus et qui est causée par une situation que l’on estime dangereuse ou angoissante.

Tout comme la cause du stress varie selon les individus, selon le vécu de chacun, les effets sur l’organisme de chacun vont varier d’une personne à l’autre.

 L’on sait ainsi que le stress et notamment le stress dit chronique va entraîner ou accentuer des maladies.

Il est à l’origine de nombreux maux tels que : l’acné, l’eczéma, les insomnies, la constipation, la diarrhée, les douleurs dorsales, les douleurs musculaires, les ulcères ou encore les migraines et même les douleurs dentaires. 

Lorsqu’un individu est en état de stress permanent (on parle aussi de stress chronique), les troubles cardio-vasculaires sont accentués.

De même, le stress chronique est un facteur aggravant les maladies telles que le diabète ou l’hypertension.

Le stress est aussi à l’origine de crises dites de panique (que l’on retrouve notamment chez les spasmophiles) et influe aussi sur notre comportement. 

Une personne stressée peut avoir des troubles alimentaires (perte d’appétit ou a contrario appétit accru), des comportements excessifs qui peuvent se traduire par exemple par une addiction (alcool ou tabac) ou encore avoir des difficultés d’ordre relationnelles (la personne stressée aura tendance à se replier sur elle-même ou à être en conflit perpétuel avec autrui).

Compte tenu des maux qu’il est susceptible de causer, il est primordial de savoir déstresser.

 

 Découvrez nos 10 méthodes pour déstresser

 

Si l’on sait que déstresser est nécessaire pour éviter tout mal-être, l’on sait moins comment parvenir à être plus zen, à déstresser.

Alors faisons un tour d’horizon sur les méthodes, les astuces qui ont déjà fait leur preuve.

 

1) Le bonheur passe aussi par votre assiette

Le magnésium est un minéral reconnu comme étant l’antistress par excellence : il convient dès lors d’enrichir son alimentation en favorisant les aliments connus pour concentrer un taux important de magnésium.

 Parmi les aliments à privilégier, deux d’entre eux sont connus pour leur apport riche en magnésium : la banane et le chocolat.

 A ceux-là, s’ajoutent aussi le pain complet, les noix mais aussi les lentilles et même les algues.

 La vitamine B mais aussi la vitamine C sont aussi à rechercher : on les trouve bien sûr dans les oranges mais aussi dans le persil, les kiwis, les amandes ou encore dans les crudités (tomates, salades).

 Certains poissons gras permettent aussi d’agir sur la réduction du stress, le plus réputé d’entre eux est le saumon.

 

2) Le recours aux tisanes

De nombreuses plantes ont des vertus apaisantes et aujourd’hui, certaines sont redécouvertes et recherchées pour leurs effets antistress.

Parmi ces plantes, un temps mises aux oubliettes, on trouve la camomille.

Longtemps associée à une habitude de vieux, de « grand-mère », aujourd’hui, plus personne n’hésite à se faire une infusion de camomille pour notamment mieux dormir (et oui, rappelons que le stress est souvent à l’origine de troubles du sommeil).

Egalement très prisé, le thé notamment le thé vert est également connu pour ses vertus antistress.

 

3) L’huile essentielle de lavande

La lavande permet surtout de lutter contre le stress qui occasionne les troubles du sommeil : elle est en effet connue pour faciliter la phase d’endormissement.

 

4) Pratiquer le bouddhisme

Le bouddhisme est une pratique qui permet de se détacher de l’aspect matériel qui gouverne la vie des individus de ce siècle.

Aussi, en pratiquant le bouddhisme, l’individu développe son « moi » et se détache des choses sans importance.

En apprenant à se connaître, l’individu va reprendre le contrôle de sa vie et va donc lâcher prise : la source de son stress va ainsi progressivement disparaitre.

En pratiquant le bouddhisme, la personne va prendre conscience qu’elle est maître de son propre bonheur, qu’elle est maître de son karma, de son destin.

Cette conscience va influer son comportement ; si une personne stressée a tendance à accuser l’autre de son malheur, une personne qui croit aux enseignements bouddhistes va plutôt rechercher à agir sur la cause de son malheur et donc sera moins stressée puisqu’elle a conscience que ses actions sont déterminantes.

Rappelons que la pratique bouddhiste n’est pas forcément une pratique religieuse.

 

5) La méditation

Issue du bouddhisme, la méditation est la technique antistress par excellence.

Aujourd’hui, il existe des méthodes de méditation « religieuse » (celles attachées au bouddhisme) et des méthodes dites laïques, de pleine conscience.

Quel que soit la méthode retenue, la méditation agit comme un véritable antidépresseur et contribue pleinement à réduire le stress.

Les multiples pensées que chaque individu a à l’esprit sont souvent la source d’un stress important : l’individu ressasse, repense à tel ou tel événement et cela n’est pas sans conséquence car cela épuise la personne.

Pour surmonter ce stress, la méditation est efficace car elle permet de focaliser son attention sur quelque chose de précis : elle permet donc de vivre l’instant présent, de ne pas penser ni à des choses passées ni à des choses à venir.

En évitant à l’esprit de s’éparpiller, la méditation permet d’appliquer le fameux carpe diem et de vivre sereinement, donc sans stress.

 

6) Se relaxer grâce aux médecines douces

Acupuncture, réflexologie plantaire ou encore sophrologie sont autant de médecines alternatives et complémentaires à la médecine traditionnelle qui permettent de se relaxer et donc de détresser.

L’acupuncture va permettre de libérer l’énergie qui circule dans le corps et donc va permettre de mieux se sentir.

La réflexologie plantaire se rapproche de l’acupuncture si ce n’est que les points qui vont être pressés se situent comme le nom le laisse supposer sur la voûte des pieds.

La sophrologie rappelle quant à elle que pour déstresser, il est important de respirer et surtout de bien respirer.

En effet, face à une situation que l’on juge stressante, une astuce consiste à se détendre en respirant convenablement : il s’agit d’inspirer lentement par le nez en fermant la bouche, en bloquant l’air quelques secondes dans la cage thoracique puis en expirant lentement par la bouche.

Cet exercice de respiration permet de déstresser assez rapidement et a l’avantage de pouvoir être exercé quel que soit l’endroit.

 

7) Déstresser en utilisant « le pouvoir des pierres »

Le pouvoir des pierres, désigné par le terme lithothérapie, est directement associé aux chakras.

Pour qu’un individu se sente bien, on estime que ces 7 chakras doivent être équilibrés.

Selon la source du stress, un des chakras est bloqué ; pour libérer le centre d’énergie bloqué par le stress, la lithothérapie est une des solutions préconisée.

Il est toutefois nécessaire de connaître la source de son stress pour pouvoir choisir la pierre qui permettra de se sentir mieux.

 

8) La pratique du yoga

S’il est établi que n’importe quelle activité sportive permet de libérer les tensions et donc de déstresser, l’une d’entre elle est souvent associée à son pouvoir antistress : il s’agit du yoga. 

Pratique d’origine orientale, le yoga est le sport antistress le plus préconisé car il est établi qu’il agit tant sur l’état physique que sur l’état émotionnel et mental d’une personne. 

Associant exercices de souplesse, de méditation, de concentration mais aussi exercices respiratoires et de relaxation, le yoga est une activité sportive complète qui n’est pas réservée qu’aux seules adeptes de méditation.

 

9) Se balader

Marcher, se promener dans la nature permet d’aérer son esprit et donc de se détendre.

Rappelons d’ailleurs qu’entrer en contact avec la nature permet de libérer le premier chakra qui permet d’avoir les pieds sur terre, de se sentir en sécurité et donc de ne pas être angoissé, stressé.

 

10) Le Feng Shui

Discipline chinoise, le Feng Shui permet d’optimiser la circulation de l’énergie (le fameux Chi) et don améliorer le bien-être des habitants du foyer où il est appliqué.

Cette technique nécessite de suivre différentes règles lors de l’aménagement de son intérieur ou de son bureau (par exemple, dans la salle de séjour, le fauteuil du salon ne doit pas tourner le dos aux portes de même que le plan de travail d’une cuisine ne doit pas vous amener à tourner le dos à la porte etc).

 

Les astuces pour déstresser ne manquent pas ; à vous donc de voir celle qui vous convient le mieux.


Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.

INSCRIVEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER